107-mothers-1.jpeg

Du 12 au 25 octobre

107 mothers.jpg
noir_progressif.png

107 MOTHERS
De PETER KEREKES

Slovaquie, République Tchèque, Ukraine, sortie le 14/09/2022, 1h33 Prix Orrizonti du Meilleur Scénario et 3 Nominations à la Mostra de Venise 2021

Lyesa donne naissance à un petit garçon dans une prison d’Odessa, en Ukraine. Ici, les mères peuvent s’occuper de leurs enfants jusqu’à leurs trois ans. Ensuite, il faut trouver un membre de la famille prêt à le recueillir, ou c’est le placement définitif en orphelinat. À l’approche de l’anniversaire fatidique, Lyesa tente tout pour ne pas être séparée de son fils.

Le sujet : une double peine pour les condamnées et pour les enfants.

Sujet puissant, mis en scène par Péter Kerekes, documentariste talentueux, qui choisit ici une voie médiane, mi-fiction, mi-réalité.

Les actrices sont des détenues, le lieu est une vraie prison, mais tout a été scénarisé. La force du film vient de cette authenticité, de la simplicité de la mise en scène, et de l’émotion puissante du récit. C’est du cinéma social, et du meilleur...

 

LES CRITIQUES
Une fresque sociale qui, dans son point de vue théâtral assumé, donne à voir le portrait magnifique de mères en situation d’incarcération dans une Ukraine loin du conflit grave qu’on lui connaît, et plus largement des femmes ukrainiennes. A Voir-à-Lire.com

 

Son approche documentaire et son austérité n’empêchent pas l’émotion d’affleurer. Il s’en dégage même une certaine douceur malgré l’âpreté du sujet. Le Journal du Dimanche

 

La tenue du film doit beaucoup à un travail attentif et précis qui s’écarte des clichés du film de prison en mettant à contribution les véritables détenues et gardiennes voyant leur établissement pénitentiaire transformé en plateau. Cahiers du Cinéma

Retour.png