Du 21 oct au 3 nov 2020

DANS UN JARDIN QU'ON CROIRAIT ETERNEL
De TARSUSHI OMORI

Japon, sortie le 26/08/2020, 1h40 - VOST

Dans une maison traditionnelle à Yokoyama, Noriko et sa cousine Michiko s’initient à la cérémonie du thé. D’abord concentrée sur sa carrière dans l’édition, Noriko se laisse finalement séduire par les gestes ancestraux de Madame Takeda, son exigeante professeure. Au fil du temps, elle découvre la saveur de l’instant présent, prend conscience du rythme des saisons et change peu à peu son regard sur l’existence. Michiko, elle, décide de suivre un autre chemin ….

Madame Takeda est de celles qui ré-enchante le monde et sait écouter aussi bien les murmures du thé qui frémit que ceux du cœur des hommes…

Le réalisateur Tatsushi Omoro, né en 1970, lui-même acteur de théâtre et de cinéma, a écrit et réalisé une dizaine de longs-métrages, souvent nommés ou récompensés dans plusieurs festivals internationaux.

L’essentiel de son action se déroule dans le huit-clos de la maison traditionnelle -avec jardin- de MadameTakeda – ultime et émouvante interprétation de l’actrice KIKI KIRIN. Inoubliable actrice des « Délices de Tokyo », de Naomi Kawase en 2015- et d’ « une affaire de famille », de Hirokazu Kore-eda en 2018.

Derrière un ton léger et poétique, le film propose une critique terrible de la condition de la femme au Japon. Il invite à une mobilisation de tous les sens du spectateur.

Proprement éblouissant. aVoir-aLire.com

 

Mais ce  film n’est pas qu’un pittoresque documentaire sur le thé : son ampleur narrative portée par ses actrices exceptionnelles le transforme en véritable récit de vie, plein de larmes et d’émotion. Ouest France

 

Un film beau, apaisant et qui nous élève. Les Fiches du Cinéma

 

Tatsushi Omori saisit le moment où la micro chronique de thé devient immense chronique de vie. Première

Retour.png