Julie 2.jpg

Du 19 au 25 janvier 2022

Julie 1.jpg
noir_progressif.png

JULIE (EN 12 CHAPITRES)
JOACHIM TRIER
Norvège, sortie le 13/10/2021, 2h08 – VOST
 

 

1 Prix d’Interprétation féminine et 13  Nominations  au Festival de Cannes 2021 :
Scénario - Palme d’Or - Grand Prix - Prix du jury  & de la Mise en Scène etc... et
1 Nomination au Festival Américain de Deauville 2023

 


Julie, bientôt 30 ans, n’arrive pas à se fixer dans la vie. Alors qu’elle pense avoir trouvé une certaine stabilité auprès d’Aksel, 45 ans, auteur à succès, elle rencontre le jeune et séduisant Eivind....

Joachim Trier achève sa trilogie d’Oslo avec ce portrait de Julie, (Renate Reinsve, prix d’interprétation à Cannes), trentenaire qui hésite entre des vocations successives, balance entre deux hommes, lutte contre les assignations à la maternité que lui renvoie encore une société post-MeToo.
Les dialogues mordent. La mise en scène s’autorise des licences poétiques, comme celle d’arrêter le temps lors d’un de ces douze chapitres sauf pour Julie et son amoureux.
Les séquences de séduction renouvellent le genre de la comédie romantique en jouant avec le flirt et ses limites.
Renate Reinsve éblouit dans ce roman d’émancipation cruel et gracieux sur une jeune femme en quête d’elle-même que Trier leste d’un drame et d’un sentiment de perte abrupts.

 

 Avec l'élégance qu'on lui connaît, Joachim Trier compose une étonnante comédie à la fois satirique, romantique et mélancolique. L'air de rien, un grand film ! Cinema Teaser

Une comédie romantique et poétique, qui ne manque pas de mordant. Télérama

Ce portrait finement écrit n'a rien d'élitiste, car Joachim Trier adhère à l’art de la comédie dramatique et romantique avec un humour qui mêle habilement comique de situation et dialogues ciselés. Culturebox

Avec une écriture maîtrisée, Joachim Trier chronique dans une forme en douze chapitres, plus un prologue et un épilogue, la vie, y compris intime, de cette jeune femme prête à tout, qui se cherche, se retrouve, se reperd, refusant de se plier à ce qu’on attend d’elle à son âge. Le Dauphine Libéré

Joachim Trier, qui excelle à analyser la psychologie humaine, signe un mélodrame bouleversant. Son film brille par la justesse et le réalisme des situations, par ses dialogues percutants et par le charme dévastateur de la merveilleuse Renate Reinsve, prix d'interprétation mérité à Cannes. Le Journal du Dimanche

 

Retour.png