LOULOUTE 2.jpg

Du 6 au 19 octobre 2021

LOULOUTE 1.jpg
noir_progressif.png

LOULOUTE
De de HUBERT VIEL
France, sortie le 18 août 2021, 1h28

 

Années 80, Normandie. Entre les vaches, le Club Do' et les gros pulls en laine, Louloute rêve, tombe amoureuse et se dispute avec ses proches. Alors que la ferme familiale s'endette, sa vie va changer à jamais.
C'est la conjonction d'un événement douloureux (la vente de la ferme familiale) et d'un hasard heureux (son premier amour qui débarque dans l'établissement où elle enseigne) qui va replonger Louise dans son enfance. Ces années 80 où le bonheur insouciant à la ferme de ses parents a vite été rattrapé par la crise du lait qui les a fragilisés.
A travers des aller- retour passé/présent, Hubert Viel parle avec la même délicatesse éclairée de cette part d'enfance qui reste en nous - pour le pire et le meilleur - de la question de la transmission comme des racines du malaise de la crise
agricole.
Son Louloute tient autant du conte que de la chronique naturaliste, convoque aussi bien Miyazaki que Pialat, en jouant sur le côté quasi mythologique que gardent les années 80 pour ceux qui les ont vécus enfants. Un film de sensations qui questionne les souvenirs qu'on se construit pour fuir une réalité devenue insupportablement banale.

 

Derrière son apparente légèreté entre sa poésie du terroir et son sens de la comédie douce-amère, Louloute se dessine progressivement comme un beau film sur le deuil, une œuvre sur la difficulté d’accepter le réel. Culturopoing.com

"Louloute" séduit par un naturel qui évoque à la fois les moments les plus savoureux des premiers films de Pascal Thomas et la finesse de touche d’un Truffaut ("La Petite Voleuse" est cité). Positif

Un vrai petit bijou de sensibilité, à la fois doux et dur, comme la vie. Femme Actuelle

Le film saisit, entre candeur et émoi, l’ambivalence de certaines images, qui se dérobent ou ne laissent qu’une empreinte, pour finalement mieux revenir nous frapper en plein cœur. Les Cahiers du Cinéma

 

Retour.png