MIDNIGT TRAVELER 2.jpg

Du 27 Oct au 9 Nov 2021

MIDNIGT TRAVELER 3.jpg
noir_progressif.png

MIDNIGHT TRAVELER
HASSAN FAZILI et EMELIE MAHDAVIAN 
Afghanistan, USA- Qatar- Canada-GB, sortie le 30/09/2021, 1h27, langue Perse, VOST


Avec Hassan Fazili, Fatima Hussaini, Nargis Fazili, Zahra Fazili

Très nombreux prix dont le Prix spécial du jury à Sundance documentaire
Prix de la paix à la Berlinale 2019


Lorsque les Talibans mettent sa tête à prix, le réalisateur afghan Hassan Fazili est contraint de fuir son pays avec sa femme et ses deux filles
Son crime ? Avoir ouvert un café proposant des activités culturelles. Commence alors un périple incertain et dangereux. Pendant trois ans, il film la lutte quotidienne qu’est devenue leur existence, ses filles qui grandissent dans des camps de transit, leur vie d’attente, de peur, d’ennui, et l’amour qui les unit.
Il filme pour ne pas être oublié. Il filme pour ne pas devenir fou.
Hassan Fazili raconte : « Ma famille a été chassée de sa terre natale avec la violence d’une tempête qui dépouille un arbre de ses feuilles… L’exil permanent dans lequel nous étions nous empêchait de transporter du matériel professionnel … » Avec son épouse elle-même réalisatrice, ils ont filmé avec 3 téléphones portables et légers. Malgré la distance et le manque de connexion internet, Emelie Mahdavian a pu communiquer avec eux dès le début et pendant trois ans pour choisir les scènes  à partir de plus de centaines d’heures de rushes et préparer le montage. «  Elle a écrit notre histoire avec délicatesse ».
Le son, lui, a demandé beaucoup de travail pour l’améliorer.
Tout commence en 2015. Hassan Fazili – après des courts métrages, des pièces de théâtre, des séries télévisées, des documentaires,   aborde les droits des handicapés enfants et femmes en Afghanistan, avec humour.
Puis, réalise le documentaire Peace in Aghanistan en 2014, pour la télévision afghane. Le film  dresse le portrait du chef des Talibans, Mullah Tur Jan. Celui-ci a rendu les armes et œuvre pour la paix civile. Une provocation pour ses anciens camarades. Il est assassiné et la tête de Fazili mise à prix
Midnight Traveler raconte le périple de cette famille durant trois ans, vers l’Europe occidentale. Un documentaire  passionnant pour témoigner de l’enfer du quotidien, entre brimades, intimidations, camps souvent insalubres, démarches administratives kafkaïennes…tout en essayant de rendre la vie aussi normale que possible à leurs deux filles Celles-ci participent au film avec naturel en donnant leur point de vue- parfois même avec humour.
Parvenir à réussir un film avec autant de rushes et un récit aussi douloureusement intime tient de la gageure. Hassan Fazili y  parvient en étant capable de questionner avec sa femme leur position d’artiste dans ce capharnaüm, et d’offrir des moments de poésie avec quelques flocons de neige saisis au vol ou la joie de sa fille dansant, comme pour refuser avant tout, de s’apitoyer sur son sort.


Ode à la vie, Midnight Traveler  est un témoignage unique des tourments de la route migratoire et un acte de résistance intrépide au régime taliban. Télérama


Document passionnant et précieux, Midnight Traveler raconte avec beaucoup d’humanité et d’émotion, ainsi qu’un sens aigu du récit et de la mise en scène, la réalité tangible de ses grands voyages clandestins vers l’Europe. Bande à Part

Une épopée ordinaire, un document exceptionnel. Les Echos


Avec pour seule caméra un téléphone portable, le cinéaste afghan film un exil incertain vers l’Europe et livre un témoignage poignant. Les Fiches du Cinéma

Retour.png