Du 26 février au 10 mars

​LE MIRACLE DU SAINT INCONNU

Alaa Eddine Aljem

Maroc, 1er janv. 2020, 1h40, VOST

 

Nommé à la semaine internationale de la critique 2019 et à la caméra d’or – Cannes 2019

Au beau milieu du désert, Amine court. Sa fortune à la main, la police aux trousses, il enterre son butin dans une tombe bricolée à la va-vite. Lorsqu'il revient dix ans plus tard, l'aride colline est devenue un lieu de culte où les pèlerins se pressent pour adorer celui qui y serait enterré : le Saint Inconnu. Obligé de s'installer au village, Amine va devoir composer avec les habitants sans perdre de vue sa mission première : récupérer son argent…

Fable du désert taiseuse et amusante, peut-être un peu longue, drôle souvent, qui renoue avec le comique de situation des débuts du cinéma.  Télérama

Voici une farce burlesque au milieu du désert bourré de personnages secondaires truculents et d'un sens de l'épure et de la mise en scène intéressant. Un apprenti truand revient sur le lieu ou il a enterré son butin et y découvre un mausolée gardé jour et nuit, bien décidé à le récupérer il découvre le village voisin. Le réalisateur dénonce ici les croyances et leurs mercantilismes. Sens critique