l'affaire Collini 2.jpg

Du 8 au 21 juin 2022

L'affaire-Collini.jpg

L'AFFAIRE COLLINI
MARCO KREUZPAINTNER
Allemagne, sortie le 27/04/2022, 2h03 - VOST

1 Nomination au Reims Polar : Festival International du Film policier 2022


Pourquoi Fabrizio Collini a-t-il assassiné Hans Meyer, un industriel de la haute société allemande ? Comment défendre un accusé qui refuse de parler ? En enquêtant sur ce dossier, son avocat découvrira le plus gros scandale juridique de l’histoire allemande, et une vérité à laquelle personne ne veut se confronter.
On n’en finira donc jamais avec les séquelles du nazisme ? C’est la question que se pose un jeune avocat qui défend Collini, vieil homme mutique accusé d’avoir assassiné un industriel allemand en 2001.
Tandis que la justice se perd en conjectures, tout un passé remonte. L’Affaire Collini est adapté du roman du même nom écrit par Ferdinand Von Schirach, petit-fils du chef des Jeunesses hitlériennes et publié pour la première fois en 2011.
Pour le réalisateur Marco KreuzPaintner,  il s’agit d'une histoire d'ordre moral où le spectateur est indigné par une forme de monstruosité et accompagne en même temps le héros dans sa quête de justice. Il précise : "Ici, la monstruosité est cette loi Dreher, instaurée en 1968, qui a laissé plusieurs milliers de criminels du Troisième Reich s’en sortir impunis ».
Le film de Marco Kreuzpaintner, plonge son intrigue dans une enquête passionnante, en faisant ressurgir les fantômes du passé.


Cette histoire de vengeance prend aux tripes dès les premières minutes, à la fois thriller et film de procès jalonné de nombreux flash-back qui occasionnent quelques longueurs. Mais cela n’entame pas le suspense de ce récit tragique et jamais complaisant. Le Journal du Dimanche

Pour raconter ces histoires de revanche, le réalisateur n’évite pas certains clichés (l’avocat boxe seul sur un ring…). Mais Franco Nero est admirable en vieil homme perdu dans une guerre sans fin. Comme lui, le film garde, jusque dans les scènes de procès orchestrées à l’américaine, une belle intensité. Télérama

Certes, l’intrigue utilise des ficelles un peu grosses. Néanmoins, le thriller de Marco Kreuzpaintner n’en reste pas moins passionnant. Le cinéaste convoque les rapports de classe et la question de l’intégration. Mais il revisite surtout l’histoire allemande contemporaine et sa propension à s’exonérer d’un passé qui ne passe pas. L’Humanité

Ce legal thriller vous agrippe. Franco Nero (80 ans), qui a été Django, Lancelot, Matteotti, Jésus, John Reed, Garibaldi et Versace, tient le rôle de Collini – et c’est un plaisir de le retrouver. L’Obs

 

Retour.png
noir_progressif.png