SI BEALE STEET POUVAIT PARLER

BARRY JENKINS

USA, 30 janvier 2019, 1H59 - VOST

1 Prix et 2 Nominations aux Golden Globes 2019, 3 Nominations aux Oscars
et 4 Nominations autres Festivals dont Toronto, etc...

 

Harlem, dans les années 70. Tish et Fonny s'aiment depuis toujours et envisagent de se marier. Alors qu'ils s'apprêtent à avoir un enfant, le jeune homme, victime d'une erreur judiciaire pour un viol qu'il n'a pas commis est arrêté et incarcéré. Avec l'aide de sa famille, Tish s'engage dans un combat acharné pour prouver l'innocence de Fonny et le faire libérer…

 

Formaliste inspiré, Jenkins, grâce à un travail sur les rouges et les verts proche de Douglas Sirk et à l'association des gros plans et de nappes musicales mélancoliques, porte les émotions à un degré d'incandescence rarement atteint. Première
Barry Jenkins capte, avec grâce, une magnifique histoire d’amour érigée en rempart contre l’injustice et la haine. A Voir-à-lire.com
Le résultat est sublime. Rolling Stone
Un festin pour les yeux. Femme Actuelle
Sous ses dehors de film romantique ondoyant sur une entêtante et sensuelle bande-son, Beale Street parle d’un esprit de combat. Ce qui se joue est l’histoire, sans cesse recommencée, de la lutte des Noirs dans l’Amérique blanche. Le blues ne désarme jamais. Dernières Nouvelles d’Alsace

Du 27 mars au 2 avril