CHERS CAMARADES 2.jpg

Du 6 au 19 octobre 2021

ChersCamarades-1.jpg
noir_progressif.png

CHERS CAMARADES
De ANDREY KONCHALOVSKY
Russie, sortie en France le 01/09/2021, 2h -VOST

 

Une ville de province dans le sud de l’URSS en 1962. Lioudmila, une mère - soviétique convaincue, vétéran de la seconde guerre mondiale, membre locale du Parti – part à la recherche de sa fille de 17 ans, disparue après des tirs sur une manifestation d’ouvriers en colère à laquelle elle participait.
Soutenu par le ministère russe de la Culture, le film reconstitue la tuerie de Novotcherkassk, où le 1er juin 1962, 5.000 ouvriers étaient sortis dans les rues pour protester contre une hausse des prix et une baisse de leurs salaires. L'armée et le KGB ont tué 26 personnes et fait 87 blessés. Sept leaders du mouvement ont été exécutés. Toute information sur cette répression est restée secrète jusqu'à la fin des années 1980,  peu avant l'éclatement de l’URSS.

Tourné en noir et blanc, le film convoque le souvenir du cinéma de l’époque. Mais il y a plus : le noir et blanc renforce la dualité de l’héroïne tiraillée entre ses convictions dogmatiques par lesquelles elle en est venue à se définir, et son amour inconditionnel, viscéral, pour sa fille. D’ailleurs, tous les acteurs livrent une prestation impeccable et plus que convaincante.

 

À 83 ans, le cinéaste russe Andreï Kontchalovski signe son oeuvre la plus achevée sur le plan visuel, et la plus puissante sur le plan dramatique. Ledevoir

 

En se penchant sur la tuerie d’ouvriers grévistes en 1962 par les autorités communistes en URSS, Andreï Konchalovsky reconstitue autant un pays a priori disparu qu’un académisme d’époque. Libération

 

Faire d’une stalinienne pure et dure une héroïne bouleversante, voilà la gageure étonnante soutenue par Andreï Kontchalovski. Juste, précis, « Chers camarades ! » est le beau récit d’un idéal qui s’effondre sous les coups de boutoir d’une terrible réalité. Télérama

 

"Chers Camarades !" est au final un excellent film, rempli de subtilités, que ce soit à l’écriture ou à la réalisation, et mérite amplement son prix spécial du jury de la 77e Mostra de Venise. On a de plus hâte de voir jusqu’où il ira dans sa course aux Oscars. Abusdecine.com

Retour.png