leila et ses freres 2.png

Du 14 au 27 Septembre

Leïla(-et-ses-frères.jpg
noir_progressif.png

LEILA ET SES FRERES
De SAEED ROUSTAEE
Iran, sortie le 24/08/2022, 2h39 – VOST

Avec Taraneh Alidoosti, Navid Mohammadzadeh, Payman Maadi…

Prix de la Citoyenneté et le Prix FIPRESCI.


Leila a dédié toute sa vie à ses parents et ses quatre frères. Accablée par une crise économique sans précédent, la famille croule sous les dettes et se déchire au fur et à mesure de ses désillusions personnelles. Afin de sortir de cette situation, Leila élabore un plan : acheter une boutique pour lancer une affaire avec ses frères. Chacun y met toutes ses économies, mais il leur manque un dernier soutien financier. Alors, à la surprise de tous, leur père Esmail promet une importante somme d’argent à sa communauté afin d’en devenir le nouveau « parrain », la plus haute distinction de la tradition persane. Mais peu à peu, les actions de chacun de ses membres entraînent la famille au bord de l’implosion, alors que la santé du patriarche se détériore…


Il y a Manouchehr, fraudeur invétéré ; Parvis, père obèse de six gamins ; Farhad, «des abdos à la place du cerveau» ; Alireza, que sa lâcheté a poussé à fuir l’usine dont il vient d’être licencié et à planter ses collègues réprimés par la police pour avoir réclamé leurs paies. Et puis il y a Leila, leur sœur, décidée à réunir ses bons à rien de frères pour acheter des toilettes publiques et les transformer en boutique afin de sortir de la misère. C’est compter sans leur père, Esmail, 80 ans et plus de dents, qui vendrait femme, enfants et leurs économies pour accéder au rang de parrain de la communauté, statut qui se monnaie en courbettes et pièces d’or… 
On retrouve dès l’ouverture - ample montage alterné entre une manifestation ouvrière, une réunion de patriarches et une séance de kiné où Leila tente de se libérer de ses douleurs (comprenez : le poids du patriarcat) - le talent à planter un décor, le sens de l’espace, le style frontal du réalisateur de La Loi de Téhéran. 


Un très grand film, écrit, mis en scène et interprété avec virtuosité. Voici

Devant la caméra de Saeed Roustaee, le drame se fait tragédie, le particulier tend à l'universel, et le cinéma tutoie ses plus hauts sommets. Rivés aux arêtes explosives d'une famille au bord de l'implosion, on tient là un des tours de force de 2022. Ecran Large

Ce drame passionnant impressionne par la virtuosité, l’ampleur et l’ambition de sa mise en scène, qui déborde d’idées, par la mécanique de son intrigue implacable et irréversible, par l’excellence de son interprétation (avec des regards d’une intensité folle), par le réalisme des dialogues et des situations. Le Journal du Dimanche
 

Retour.png