MON CHER ENFANT 

MOHAMED BEN ATTIA

 

Tunisie, 14 novembre 2018, 1h44 - VOST

 

Riadh s’apprête à prendre sa retraite de cariste au port de Tunis. Avec Nazli, il forme un couple uni autour de Sami, leur fils unique qui s’apprête à passer le bac. Les migraines répétées de Sami inquiètent ses parents. Au moment où Riadh pense que son fils va mieux, celui-ci disparaît…

 

 

Dépourvu de didactisme, scénarisé et mis en scène avec une sobriété exemplaire, "Mon cher enfant" dresse avec acuité le portrait émouvant d’un homme blessé dans ses principes, sa morale et ses valeurs. Un film intime et politique qui confirme le talent de son auteur. Positif

Un tour de force pudique, émouvant, éclairant. Télérama

Mon cher Enfant 0112413.jpg-r_1920_1080-

Du 6 au 12 février