IL FIGLIO, MANUEL

DARIO ALBERTINI

 

Italie, 7 mars 2018, 1h37 – VOST

Prix Jean Carmet - Longs métrages européens ou français pour Andrea Lattanzi

Manuel vient d’avoir 18 ans. Il est temps pour lui de quitter le foyer de jeunes  dans lequel il a vécu ces dernières années  depuis l’incarcération de sa mère. Mais la liberté retrouvée a un goût amer. Errant dans les rues de son quartier, en banlieue de Rome, Manuel tente de devenir un adulte responsable . Pour que sa mère obtienne l’assignation à résidence , il doit prouver aux autorités qu’il peut veiller sur elle.
Pourra-t-il aider sa mère à retrouver sa liberté sans perdre la sienne ?

On pense au cinéma des Dardenne pour la manière d’Albertini de nous propulser par sa réalisation et ses cadrages dans la peau de son héros mais aussi évidemment au cinéma néoréaliste italien dont Albertini se révèle un héritier plus que convaincant. Avec une délicatesse de chaque instant qui empêche son propos de verser dans le misérabilisme facile. Première

Du 20 au 26 juin