J’AI PERDU MON CORPS

JEREMY CLAPIN

France, 6 novembre 2019, 1h21

 

Grand prix de la semaine de la critique à Cannes, Cristal du long métrage, prix du public à Annecy et prix de la critique à Los Angeles

 

A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son propriétaire. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire...

Il faut peu de temps pour percevoir l’originalité prometteuse de « J’ai perdu mon corps », et à peine plus pour comprendre que le premier long métrage de Jérémy Clapin ouvre une voie passionnante. Les Cahiers du Cinéma

 

Véritable odyssée sentimentale et physique, "J’ai perdu mon corps" évoque le réalisme poétique de Carné et Prévert. Une très belle réussite de l’animation française. CultureBox

 Un des films les plus originaux de cette rentrée. Positif

Du 15 au 28 janvier