TANNA

BENTLEY DEAN, MARTIN BUTLER 

Vanuatu, Australie, 16 novembre 2016, 1h44 – VOST

Oscar du meilleur film étranger, Hollywood 2017

C’est l’histoire impossible de deux amants issus de deux tribus, sur une petite île perdue à l’Est de l’Australie.
En décidant de rompre les coutumes, et en défiant l’autorité des chefs qui s’étaient accordés sur un autre mariage, arrangé, ils vont être traqués par les guerriers.
Ce drame évoque bien sûr la tragédie de Roméo et Juliette, là aussi inspiré de faits réels mais dans un cadre social qui nous est totalement inconnu et néanmoins régi par des règles bien précises.
L’intérêt majeur vient du fait que les réalisateurs se sont immergés dans l’une des dernières sociétés primitives au Vanuatu. Ils contribuent ainsi à faire connaître leur mode de vie, leurs croyances comme leurs superstitions ou le recours à la magie, dans une perspective non documentaire.
Cet évènement authentique fut, par ailleurs, à l’origine de la modification d’un point de la constitution du pays.

 

La « beauté » de TANNA ne réside pas dans le déroulement du scénario. Elle tient dans la captation de ce monde primitif, hors du temps, dont on comprend sur le tard qu’il s’agit d’un véritable choix de vie d’une communauté soumise à la tentation de l’argent depuis l’arrivée des colons britanniques. Visuellement splendide…. Paris Match
C’est un film magnifique….l’émotion qui se dégage de ce drame est brute. C’est poignant. La Vie

 

Du 21 au 27 mars