Il-buco_image.jpg

Du 28 septembre au 11 octobre 

Il-buco.webp
noir_progressif.png

IL BUCO

MICHELANGELO FRAMMARTINO

Italie-France-Allemagne, sortie le 04/05/2022, 1h 33 - VOST                  
 

Dans les années 1960, l'Italie célèbre sa prospérité en érigeant la plus haute tour du pays. En parallèle, un groupe de jeunes spéléologues décident d'en explorer la grotte la plus profonde. À 700 mètres sous terre, ils passent inaperçus pour les habitants alentour, mais pas pour l’ermite de la région : ils tissent avec lui des liens d'un genre particulier.

Les chroniques d'Il Buco retracent donc les découvertes et parcours au sein d'un monde inconnu, celui des profondeurs, où se mêlent nature et mystère…

Retraçant une expédition spéléologique pionnière de 1961 dans le sud de l’Italie, Michelangelo Frammartino remonte […] aux origines de l’homme et du cinéma. Le Monde

 

Une œuvre aussi atypique que gracieuse. Positif

 

L’avancée vers l’inconnu, le cœur de l’homme et celui de la terre. Voilà tout le travail riche d’échos et de métaphores de Michelangelo Frammartino. Ce réalisateur qui semble autant poète qu’ethnologue et cartographe (...) a trouvé un angle original pour sonder et célébrer de nouveau cette région qui lui est chère. Télérama

 

Ce film de contemplation, alternance de scènes pastorales, de plans muets face à la beauté inviolée de la nature et de progression spectaculaire dans l’infini d’une énigme terrestre, est aussi l’exploit du chef opérateur, Renato Berta, par son travail sur le cadre et la lumière au cœur des ténèbres. La Croix

 

Entre fiction historique et documentaire contemporain, ethnographie rêvée et cinéma scientifique, le film invente sa place par la sensualité souveraine de son regard, son mélange de majesté et de simplicité. Les Inrockuptibles

 

Une plongée euphorisante dans les ténèbres entre voyage intérieur et célébration de la nature. Libération

 

Ça n'explose pas dans tous les sens, c'est lent et contemplatif, mais assurément, c'est un très grand spectacle immersif. Ecran Large

 

Bien sûr, Michelangelo Frammartino ne suit pas une narration classique, ce qui pourra dérouter, mais il nous invite à prendre le temps de regarder un cadre, admirer la beauté de la nature, explorer une grotte et ses secrets. Pour les amoureux du cinéma contemplatif, une merveille. Paris Match

Retour.png