BORDER

ALI ABBASI

Suède-Danemark, 9 janvier 2019, 1 h41 - VOST

Tina, douanière à l’efficacité redoutable, est connue pour son odorat extraordinaire. C'est presque comme si elle pouvait flairer la culpabilité d’un individu. Mais quand Vore, un homme d'apparence suspecte, passe devant elle, ses capacités sont mises à l'épreuve pour la première fois. Tina sait que Vore cache quelque chose, mais n’arrive pas à identifier quoi. Pire encore, elle ressent une étrange attirance pour lui...

"Border" est finalement le film le plus surprenant de ce début d'année, le plus étrange, sûrement, le plus dérangeant, aussi ; passionnant, également, parce qu'il n'avance jamais là où on l'attend, brisant menu l'idée selon laquelle avec un peu de culture cinéma on sait à peu près ce qui va se passer et dans quel univers on baigne. L’Express
Force et brutalité des images, vigueur du scénario : une vraie réussite. Positif
Dans ce film où les hommes peuvent être monstrueux, ce sont les monstres qui nous donnent une superbe leçon de tendresse. Télérama

Du 20 au 26 mars