les-intranquilles_2.webp

Du 15 au 28 Décembre 2021

Les-Intranquilles.jpg
noir_progressif.png

LES INTRANQUILLES 

 

JOACHIM LAFOSSE

 

Belgique - France – Luxembourg - sortie le 29/09/2021 - 1h58

 

Avec Leila Bekthti, Damien Bonnard...

 

12 Nominations au Festival de Cannes 2021 & 1 Nomination au Festival du film Francophone d’Angoulême 2021

Leila et Damien s’aiment profondément. Malgré sa fragilité, Damien tente de poursuivre sa vie avec elle sachant qu’il ne pourra peut-être jamais lui offrir ce qu’elle désire…​

Leïla vit dans le Midi avec son mari Damien, artiste peintre, et leur fils. Maniaco-dépressif, Damien enchaîne les crises d’hyperactivité et refuse de prendre son lithium. Incapable de regarder son homme tomber, Leïla lutte pour empêcher sa chute.

La maladie dont souffre le personnage principal des Intranquilles n'est nommée qu'une fois dans le film de Joachim Lafosse ; elle n'explique qu'en partie l'intense activité dont il fait preuve aux moments les plus aigus de ses crises. C'est l'une des qualités du film que de nous immerger d'emblée dans le monde et la tête agitée de ce peintre pour élargir ensuite la perspective sur les conséquences de ses dérèglements auprès de son fils, de son père et de son épouse, dont la patience et l'état mental ont des limites.

Autre atout non négligeable : aucun discours de médecin ne vient expliquer quoi que ce soit. Les Intranquilles reste concentré sur celui qui souffre et fait souffrir ses proches, sans discours thérapeutique. Si le film n'est pas un thriller à proprement parler, il en devient un quand son héros incontrôlable se met en danger ainsi que sa famille, au point que l'on est sans cesse en attente d'un drame annoncé.

La mise en scène de Lafosse est très différente de ce qu'elle est habituellement : à fleur de peau, presque primitive et viscérale, s'attachant à la lourdeur des corps et à leur déplacement dans l'espace. Damien Bonnard, dont le talent n'est plus un secret, est tout simplement sidérant dans le rôle principal, monstrueux et touchant. Leïla Bekhti, dans une composition subtile, l'accompagne dans les hauts et les bas d'une aventure humaine qui ne cache jamais les tréfonds émotionnels d'une maladie quasi impossible à guérir.

​​

Imprévisible, fiévreux ou abattu, Damien Bonnard excelle en homme luttant pour ne pas se dissoudre dans le lithium, et Leïla Bekhti, constamment sur le qui-vive, bouleverse en victime collatérale. Télérama

 

Un film bouleversant, entre enquête et plongée dans les fragilités humaines qui impactent un couple et une famille. Bande à Part

 

Une chronique qui agit telle une déflagration, grâce à une mise en scène à la fois frontale et pudique et l'interprétation exceptionnelle de Damien Bonnard et Leïla Bekhti, dont l'alchimie crève l'écran. Le Journal du Dimanche

 

Les Intranquilles vous terrasse d’émotions précisément car il ne sacrifie à aucune facilité larmoyante. Parce qu’on le vit en immersion dans la tête de Damien, dépassé par ce qu’il vit comme et dans celle de Leïla, refusant d’abandonner le navire malgré les tempêtes successives. Première

Retour.png