LIMBO 2.jpg

Du 22 Juin au 5 Juillet

LIMBO 1.jpg
noir_progressif.png

LIMBO            
BEN SHARROCK
Royaume Uni, sortie le 04/05/2022, 1h44 - VOST

2 Prix au Festival britannique du film de Dinard 2021 & 2 Nominations aux Bafta Awards 2021 : Meilleur film britannique de l’année et Meilleur réalisateur-producteur britannique pour une première œuvre.


Sur une petite île de pêcheurs en Écosse, un groupe de demandeurs d’asile attend de connaitre son sort. Face à des habitants loufoques et des situations ubuesques, chacun s’accroche à la promesse d’une vie meilleure. Parmi eux se trouve Omar, un jeune musicien syrien qui transporte, où qu’il aille, l’instrument légué par son grand-père.


Réfugié syrien et musicien, Omar débarque sur une île écossaise. Il a un visage d’une douceur impénétrable et il transporte un gros étui dans lequel se trouve l’oud (sorte de luth à manche court) qu’il a hérité de son grand-père, mais dont, ayant le bras plâtré, il ne peut pas jouer, lui qui était un musicien reconnu avant sa fuite de Syrie.
Les îliens le regardent comme un alien. En attendant la décision administrative dont son sort dépend, Omar erre dans un no man’s land battu par les vents. Parfois, il se joint aux autres demandeurs d’asile qui suivent des cours d’«intégration culturelle» grotesques, où on leur apprend comment se comporter en société et les bonnes manières à adopter.
Son frère se bat en Syrie, ses parents sont à Istanbul : Omar est très seul, tiraillé entre un passé en guerre et un avenir en pointillé. 
Ce film à la fois loufoque et poignant est le deuxième de Ben Sharrock (après Pikadero), qui met en scène comme Edward Hopper peignait, avec un hyperréalisme mélancolique et fantastique.
"…  je ne souhaitais pas faire un film sur la « crise migratoire », mais plutôt sur l’identité d’un jeune homme et la difficulté de ce dernier à en faire le deuil. C’est un sujet universel : chacun d’entre nous, à un moment de sa vie, perd des éléments de son identité, et ce, quel que soit l’endroit d’où l’on vient."


Du fond, de la forme et beaucoup d'humanité. Cinéma Teaser

Entremêlant absurde et drame, un film admirable. Les Cahiers du Cinéma

Faire un film savoureux, poétique et touchant, sur le sort des réfugiés, tel est le pari remporté par le réalisateur écossais Ben Sharrock qui signe là son deuxième long métrage. Télérama

Limbo mêle brillamment le cinéma social à la Loach et l’humour pince sans- rire poétique de Kaurismäki, avec des personnages qu’on pourrait croire échappés d’un film des Coen. Première

Une merveille de long-métrage qui oscille entre drôlerie et mélancolie. Sud Ouest

Retour.png