L'HORIZON 2.jpg

Du 22 Juin au 5 Juillet

L'HORIZON 1.jpg
noir_progressif.png

L’HORIZON         
EMILIE CARPENTIER
France, sortie le 09/02/2022, 1h 24

 
Avec Tracy Gotoas et Sylvain Le Gall…
 
Première mondiale au Festival d’Angoulême


Au cœur de sa banlieue lointaine, Adja, 18 ans, d'origine sénégalaise, brûle du désir de vivre intensément. Elle cherche sa voie entre sa meilleure amie influenceuse qui brille sur les réseaux sociaux et son grand-frère, footballeur, qui sature tout l'espace de réussite familiale. Se rapprochant d'Arthur, ami de lycée, elle y vit des journées intenses et décisives où le choix d'un monde plus durable lui retourne le cerveau tout autant qu'il l'amène à prendre des risques aux côtés de cette Génération Climat…
 

 Adja souhaite vivre, elle est en pleine adolescence, avec le désir qui va avec. Elle découvre la sphère alternative de la ZAD qui lutte contre un projet de centre commercial expropriant les terres agricoles, et son amourette lui fait vivre des moments d'ivresse totalement différents de son quotidien, faisant prendre à cette adolescente des risques inédits pour vivre dans un monde meilleur. Désormais, elle consacrera son temps à l'écologie...


Des personnages et des situations qu’elle a bien connus. Installée dans la région parisienne, en Seine Saint Denis, après des études de lettres et un passage comme costumière dans le spectacle vivant  (avec notamment la compagnie du célèbre danseur Mourad Merzouki), Emilie Carpentier travaille dans des ateliers pour les jeunes de banlieue : «  J’ai animé pendant cinq ans des ateliers ciné à Villejuif. J’ai connu plein de jeunes comme ceux du film. Même une dont le frère était footballeur… »
Emilie Carpentier développe aussi personnellement une attirance pour les combats écologistes : «  J’ai beaucoup suivi le dossier  du grand projet Europa city et je me suis rapprochée des opposants, j’ai passé du temps avec eux. »


Le premier long-métrage d’Emilie Carpentier, plein de grâce et de gaieté, jette une nouvelle lumière sur les cités périphériques en changeant de perspective. Le Monde

Avec finesse, Émilie Carpentier relie les problématiques écologiques à la question des banlieues. Porté par de jeunes acteurs éclatants, L'horizon nous embarque dans un tourbillon de révolutions individuelles et collectives : ce premier long-métrage déborde d'une énergie rafraîchissante.
 American Cosmograph

L’originalité de ce premier long métrage est de montrer les points de convergence possibles entre la question des banlieues et celle de l’écologie. La réalisatrice dresse un portrait admiratif, empathique et, parfois, un peu naïf, d’une « génération climat » idéaliste, solidaire et moins pessimiste qu’il n’y paraît. Télérama
Il demeure un grand nombre de promesses chez cette jeune réalisatrice dont on suivra le parcours avec intérêt. Lebleudumiroir

Retour.png