8 février 2017

 

 

BOULEVARD DU CREPUSCULE

De BILLY WILDER USA, 18 avril 1951 / 9 novembre 2016 - Version restaurée, 1h50 – VOST

 

Avec Larry J. Blake, Charles Dayton, William Holden

 

Oscar de la meilleure musique de film, Oscar du meilleur scénario, Golden Globes de la meilleure actrice, Golden Globes du meilleur réalisateur, Golden Globes de la meilleure musique de film , Golden Globes du meilleur film…

 

Norma Desmond, grande actrice du muet, vit recluse dans sa luxueuse villa de Beverly Hills en compagnie de Max von Meyerling, son majordome qui fut aussi son metteur en scène et mari. Joe Gillis, un scénariste sans le sou, pénètre par hasard dans la propriété et Norma lui propose de travailler au scénario du film qui marquera son retour à l’écran, “Salomé“. Joe accepte, s’installe chez elle, à la fois fasciné et effrayé par ses extravagances et son délire, et devient son amant. Quand son délire se transforme en paranoïa et qu’elle débarque au milieu des studios « Paramount » pour convaincre Cecil B. De Mille de tourner à nouveau avec elle, Gillis commence à prendre ses distances…

Un polar fascinant. Le Figaroscope

 

Un portrait au vitriol et pourtant étonnamment lucide de la jungle hollywodienne à l’audace narratrice inégalable. Ecran Large

 

[Le] film nous saisit et nous entraîne au-delà du film, au-delà des films. Cahiers du Cinéma

 

Un petit bijou d’humour noir. Les Echos

 

Le mélodrame est de haute tenue, les acteurs remarquables. Le Nouvel Observateur