LES MAGNETIQUES 2.jpg

Du 2 au 15 Février 2022

LES MAGNETIQUES 1.jpg
noir_progressif.png
Retour.png

LES MAGNETIQUES


VINCENT MAEL CARDONA

       
France, sortie le 17/11/2021,1h38

Avec Thimotée Robart, Marie Colomb, Joseph Olivennes

 

Prix Caméra d’Or au Festival de Cannes 2021
 

Prix SACD & 1 nomination à la quinzaine des réalisateurs 2021
4 Prix Jury & Public pour Second rôle féminin & masculin au

Festival Jean Carmet 2021


1981. Philippe, jeune garagiste, rêve d’ailleurs entre le garage de son père et l’émission de punk-rock qu’il produit sur une radio pirate avec son grand frère, éternel révolté dont la nouvelle copine se prénomme Marianne. Et Dieu, que Marianne est jolie...!
Revenant sur ce moment charnière, Philippe raconte son échec à se faire réformer « P4 », son départ pour le 46e RI à Berlin-Ouest, ses nouvelles amitiés au sein d'une mythique radio du secteur britannique, les fêtes à Berlin-Est et le drame qui va bouleverser sa vie.
Tant de choses traversent ce formidable premier film : les espoirs de la génération Mitterrand, l’ennui d’un village de province, la flamme de nos 20 ans. La bande-son dépote,  la voix off sonne comme une confession à un ami défunt et les acteurs sont tous des révélations, telle Marie Colomb (retenez ce nom).
Les Magnétiques a la grâce des joies éphémères et la mélancolie des lendemains qui (dé)chantent...


Vincent Maël Cardona signe ce premier film qui nous ramène dans l'ambiance rock des années 80, où se mêlent service militaire, premier amour, expérimentation et liberté. "Un premier film est une prise de parole" témoigne le jeune réalisateur breton. :«La maladie de la jeunesse, c’est de ne pas savoir ce qu’elle veut mais de le vouloir à tout prix.» Et le talent de Vincent Maël Cardona, c’est de si bien la filmer.

 

Vincent Maël Cordona revisite les années 80 avec une rage de musique et une poésie doucereuse des sentiments. Un premier film réussi et prometteur. A Voir à Lire.com

 

Au début des années 1980, deux jeunes frères, passionnés de musique, tentent d’échapper à l’ennui de la vie de province. Remarquable de justesse, cette belle capsule temporelle nous ramène à l’époque lointaine où l’avenir appartenait à la gauche. Les Fiches du Cinéma

 

Un constat historique cruel, alors que les rapports d'aînesse entre les héros finissent par s'inverser. Le tout, bercé dans une mise en scène ultra-sensuelle, qui donne aux musiques et aux sons un rôle charnel d'une rare puissance. Ecran Large

 

Si cette tranche de vie est aussi vivante, sans cesse galvanisée par de très belles idées de mise en scène — dont une formidable déclaration d’amour improvisée et musicale en direct sur les ondes —, c’est grâce à Thimotée Robart, la révélation du film, qui interprète Philippe. Télérama