MAMAN PLEUT DES CORDES 4.png

Du 16 Février au 1er Mars 2022

MAMAN PLEUT DES CORDES 1.jpg
noir_progressif.png
Retour.png

                                          MAMAN PLEUT DES CORDES                     

HUGO  DE  FAUCOMPRET

 

France-Russie, sortie le 1/12/2021,  50 mn

Avec  les voix de Yolande Moreau, Arthur H, Céline Sallette…

Prix du Public au Festival d’Annecy 2021  -  A Partir de 5 ans


Jeanne, 8 ans, est une petite fille au caractère bien trempé. Sa mère, en revanche, traverse une dépression et doit envoyer sa fille passer les vacances de Noël chez sa Mémé Oignon... Mais Jeanne n’a pas compris ce qui arrive à sa mère et part en traînant les pieds : à la campagne, il n’y a rien à faire, et la maison de Mémé pue l’oignon ! Pourtant, contre toute attente, les vacances s’avèrent être une véritable aventure.


Dans le court-métrage «Maman pleut des cordes», une fillette de 8 ans est envoyée chez sa grand-mère vivant dans une maison désuète, où, pour reprendre les mots de l’héroïne, ça sent l’oignon.
Ce qu’elle ignore c’est que sa mère l’a envoyée là le temps de soigner sa dépression.

Un film joyeux et mélancolique, plein de personnages hauts en couleur et porté par une superbe animation (mention spéciale aux décors et couleurs) pour dire la solitude de l’enfance et les peurs enfouies.


En complément de programme :

- Le Monde de Dalia de Javier Navarro Aviles (2020, 3') : Dalia découvre avec émerveillement la serre tropicale, mais perd rapidement son père de vue. Un monde fantastique se déploie alors devant elle.
- Tout sur maman de Dina Velikovskaya (2015, 7') sur le destin d’une mère africaine à la chevelure interminable qui voit ses trois fils la quitter pour émigrer. C’est l’histoire d’une mère qui a déjà tant donné à ses enfants qu’il semble ne lui rester plus rien, mais la vie lui offre soudain de nouvelles opportunités.
- Le Réveillon des Babouchkas de Natalia Mirzoyan (2019, 8') : Maschunya reste à contre-coeur chez sa grand-mère pour fêter le réveillon. La soirée prend vite une autre tournure quand arrivent les invitées…


Tout est merveilleux dans ce film d’animation : les décors magnifiques et poétiques, le graphisme des personnages, original et plein d’humour, la sensibilité de l’histoire, les voix profondes d’Arthur H, Yolande Moreau et Céline Sallette. Le Parisien

Un film délicat et étonnamment joyeux sur un sujet grave. Les Fiches du Cinéma

 

Un des plus jolis programmes proposés par Les Films du préau aux plus de 5 ans, qui devrait les toucher aussi bien par son contenu que par ses visuels pleins d’invention. Positif

 

Avec tendresse, Hugo de Faucompret raconte les vacances d’une petite fille pendant la dépression de sa mère, dans une Normandie féerique : superbes décors, peints à la main, où évoluent des personnages expressifs (telle cette grand-mère en cuisine), dignes du Studio Ghibli. Télérama

 

Un programme de quatre petits films d’animation, originaux et percutants. Le Monde