H6 2.jpg

Mercredi 6 juillet et dimanche 10 à 19h40

H6.webp
noir_progressif.png

H6
Documentaire de YE YE
Chine-France, sortie le 2/02/2022 , 1h 54 – VOST

 


Le destin de cinq familles se joue à l’hôpital N°6 de Shanghai. A travers leurs histoires croisées se dessine un portrait de la Chine d’aujourd’hui, entre culture traditionnelle et modernité. La solidarité, la tendresse et le sens de l’humour permettent aux familles et  patients de tenir le cap face aux aléas de la vie…

Ye Ye  est originaire d’Harbin, dans la province d’Heilongjiang, au nord-est de la Chine. Elle est arrivée en France en 2001 et a acquis la nationalité française en 2015. H6 est son premier long-métrage documentaire et a été présenté en séance spéciale au Festival de Cannes 2021.
C’est suite à une hospitalisation que l’idée de H6 est née. La réalisatrice est en effet tombée malade quelques années plus tôt, alors qu’elle traversait une période compliquée et craignait de devoir quitter la France faute de travail suffisant. « Pendant cette hospitalisation, je me suis rendue compte que je ne réagissais pas comme les français face à la maladie. J’étais déterminée, jamais abattue. J’ai mis cela sur mes origines chinoises, et j’ai beaucoup réfléchi à cela. » (Extrait d’une interview accordée à Première). Une fois sur pied, elle est partie en Chine avec l’idée de faire un film. C’est là qu’elle a pu travailler en 2014 sur une série télévisée intitulée ER, tournée dans l’hôpital n°6 de Shanghai.
Immergée au cœur de cet hôpital, elle y a trouvé un angle différent pour filmer son pays d’origine : « comment raconter ce grand pays en pleine mutation, sans verser dans la banalité, et sans s’égarer géographiquement et idéologiquement ? Malgré ce dispositif qui pouvait m’en éloigner, j’ai senti que je pouvais tracer les contours d‘un portrait complexe de la Chine d’aujourd’hui : filmer la vie, les liens, dans un contexte où les trajectoires humaines sont interrompues. »

Poétique, drôle, touchant, émouvant... H6 est la photographie d'un lieu et des gens qui y passent. A un niveau plus symbolique, le film raconte aussi le rapport d'un peuple à la maladie, à la vie et à la mort. A sa culture. C’est assez fascinant. Première

 

Plusieurs semaines de la vie de cinq familles qui ont recours à l’hôpital H6 de Shanghai. Un témoignage étonnant d’humanité dans l’un des plus grands hôpitaux chinois. aVoir-aLire.com

 

Ce film ne se résume pas toutefois à l’intolérable étreinte de la souffrance et du dénuement. Il est aussi plein de vie, de résistance, d’espoir. Il est, à sa manière, un bel et pathétique éloge de l’endurance du peuple chinois. Le Monde

Retour.png