UNE ANNEE POLAIRE

SAMUEL COLLARDEY

France, 30 mai 2018, 1h34

 

Prix du jury au Festival 2 cinéma de Valenciennes 2018

 

Pour son premier poste d’instituteur, Anders choisit l’aventure et les grands espaces: il part enseigner au Groenland, à Tiniteqilaaq, un hameau inuit de 80 habitants. Dans ce village isolé du reste du monde, la vie est rude, plus rude que ce qu’Anders imaginait. Pour s’intégrer, loin des repères de son Danemark natal, il va devoir apprendre à connaître cette communauté et ses coutumes.

 

Sans affabulation, ce film a la vitalité d'une fable. La réalité engendre la poésie ; les mythes se concrétisent. Entre documentaire et fiction, l'équilibre des genres est atteint. "Une année polaire" exprime un amour survolant l'étendue sauvage ; mélancolique et blanche. Positif

Du 1 au 7 août