BANDITS-À-ORGOSOLO.jpg
BANDITS-À-ORGOSOLO.jpg
noir_progressif.png

BANDITS A ORGOSOLO

De Vittorio De Seta
Italie, 1961-reprise le 22/06/2022, 1h37

Meilleur 1er film à la Mostra de Venise 1961.


u cœur de la montagne rocailleuse et désolée de Sardaigne, Michele veille sur son troupeau de moutons avec son jeune frère Giuseppe. Un jour, trois étrangers débarquent dans sa bergerie, recherchés par les carabiniers pour avoir volé des cochons. Michele va se retrouver accusé à tort du vol puis du meurtre d’un des gendarmes perpétré par l’un des malfrats. Pour échapper à la prison, le berger décide de fuir dans la montagne en compagnie de son frère et de ses bêtes…

LE FILM
Fasciné par la Sardaigne et ses habitants qu’il immortalisa en 1958 dans deux courts-étrages documentaires, Bergers d’Orgosolo et Une journée en Barbagie, le cinéaste Vittorio De Seta décide d’y tourner deux ans plus tard son premier long-métrage, Bandits à Orgosolo, une mise en fiction de la réalité sarde envisagée du point de vue d’un berger, Michele.
À une époque où les cinéastes italiens se détournent de plus en plus du néoréalisme, De Seta revendique haut et fort l’héritage de ce courant. Les pressions politiques et économiques subies par la communauté locale, la photographie en noir et blanc et sa distribution non-professionnelle font de Bandits à Orgosolo un cousin rural du Voleur de bicyclette de Vittorio De Sica. En signant lui-même la photographie de son film, De Seta reste au plus près de son sujet. Sa mise en scène directe, sans complaisance, épouse la rudesse et l’âpreté des paysages mais rend aussi compte de leur beauté. Sublime morceau de cinéma, la fuite de Michele à travers la montagne prend des airs de parabole biblique conduite à l’unisson par l’homme, l’animal et la nature, interdépendants les uns des autres pour leur survie, qu’elle soit physique ou morale.
Meilleur 1er film à la Mostra de Venise 1961, Bandits à Orgosolo est à découvrir pour la première fois en version restaurée !


 Dans une narration austère et violente, marquée au coin du néoréalisme, Vittorio De Seta, maître d'œuvre total, décrit la tragédie d'un homme simple qui pour être victime de la pauvreté l'est aussi d'une société implacable et d'une nature belle, mais constamment hostile. C'est un témoignage bouleversant d'humanité. www.larousse.fr

De Seta est un anthropologue qui s’exprime à travers la voix d’un poète.  Martin ScorseSe

De Seta est un poète de la réalité.  Pier Paolo Pasolini   

Retour.png