LOUISE

EN HIVER

de Jean-François Laguionie

France - Sortie 23 Novembre 2016 - 1h15 -

Voix de Dominique Frot pour Louise

 

A la fin de l'été, Louise voit le dernier train de la saison, qui dessert la petite station balnéaire de Biligen, lui filer sous le nez...

La ville est déserte, le temps se dégrade avec les grandes marées d'équinoxe coupant électricité et moyens de communication; fragile, âgée, comment Louise va-t-elle survivre à l'hiver ?

Intrépide, elle va apprivoiser les éléments naturels et la solitude, accompagnée de ses souvenirs et d'un compagnon inattendu...

" Un merveilleux tableau animé " Le Monde

 

"On quitte à regret Louise et Pépére, touché en plein coeur par la beauté de la dernière demi-heure, quand pulsions de vie et visions de mort se confondent avec les souvenirs." Paris Match

 

"C'est la quintessence de l'art de Laguionie - neuf courts et cinq longs seulement en 42 ans - que nous propose Louise en hiver." Cahiers du Cinéma

 

" De la mise en image de ce magnifique récit initiatique, il émane une mélancolie douce et charmante, qui nous rappelle que JF Laguionie est un grand nom de l'animation française." Fiches du Cinéma

Du 11 au 17 Janvier

De Jean-Christophe  Meurisse

France, 19 octobre 2016 - 1h29

 

Céline, Thomas et Maxence marchent toujours par trois. Comme la trilogie de la devise républicaine. Ils veulent se marier, une maison, un travail, des enfants sages et manger tous les jours des huîtres. Insoumis et inadaptés à une furieuse réalité économique et administrative, ils chevauchent leurs quads de feu et traversent une France accablée, en quête de nouveaux repères, de déserts jonchés de bipèdes et d’instants de bonheur éphémère. 

 

Film désopilant, doucement rebelle, le premier film de Jean-Christophe Meurisse met en scène les acteurs de sa troupe de théâtre, les Chiens de Navarres. Et tout peut arriver. Autruche, patinage artistique de catcheurs, Jesus qui dit merci. Un quasi film à sketches. Qui nous fait respirer...un air de folie.

 

Puisque l’air du temps est irrespirable, bloquons notre respiration et plongeons tête baissée en apnée !  Les Cahiers du Cinéma

 

Avec Apnée, la compagnie de théâtre à l'humour déjanté réussit son passage au cinéma. Le Figaro

 

Un voyage échafaudé sauvagement, un road movie enragé, drôle et insoumis dont on ne sait si c'est lui qui s'amuse à détraquer le réel, ou si c'est le réel lui-même qui y dévoile son visage difforme.  Les Inroks

APNEE