POLLOCK

ED HARRIS

 

USA, 10 septembre 2003, 2h03 - VOST

C'est en 1912, dans le Wyoming, que Jackson Pollock voit le jour. Très vite, il se passionne pour la peinture et suit son frère Charles à New York. Il y découvre un univers artistique qui le fascine. Dès les années 30, Jackson crée des oeuvres abstraites, mais ce n'est qu'après la guerre qu'il devient connu du grand public. Pourtant, malgré ses talents exceptionnels, Pollock sombre lentement dans l'enfer de l'alcool. Son frère, impuissant devant l'instabilité et l'angoisse qui rongent peu à peu Jackson, le convainc de suivre une cure de désintoxication. Mais le succès grandissant que connaît l'artiste ne suffit pas à faire disparaître ses doutes...

 

 

A la limite de l'académisme, mais l'interprétation de Ed Harris, littéralement habité par son personnage tumultueux auquel il ressemble de manière saisissante, est remarquable. Par la même occasion, le film met judicieusement en relief l'insoutenable vanité et le mercantilisme du milieu de l'art.  L’Humanité

 

Jeudi 15 mars