Là où le temps s'est arrêté.webp

Vendredi 8 avril 2022 à 20h

Ciné-débat avec le réalisateur, Christophe TARDY

Là où le temps s'est arrêté.webp
noir_progressif.png
Retour.png

Là où le temps s'est arrêté

Documentaire de CHRISTOPHE TARDY
France, sortie le 22/09/2021, 1h35


Le printemps affiche ses couleurs et éclaire la nature généreuse, les abeilles virevoltantes et la ferme de Claudius posée au milieu d'une clairière, au bout d'un kilomètre de chemin forestier. Les aboiements du chien cassent parfois le silence bien installé.
Claudius Jomard, 89 ans, partage sa vie avec ses deux vaches, son chien, ses huit poules et son jardin. Sa ferme est isolée au milieu d'une clairière, à Saint Martin en Haut, dans les Monts du Lyonnais. Claudius est né là en 1930. Depuis rien n'a changé, rien n'a évolué. Tout est resté comme au début.
Les saisons passent et Claudius nous montre sa vie, nous la raconte et la partage avec nous. Les tâches, les labeurs, les visites, les déplacements au village à pied, la messe, les connaissances nous montrent une vie simple et saine.
À l'époque où la planète brûle à cause de notre comportement, celui de Claudius nous donne une bonne leçon.

Là où le temps s’est arrêté est un documentaire dont le sujet est un agriculteur – à la vie très austère - mais aussi un témoignage. Un très beau tableau de la ruralité, où les merveilles de la nature que le cinéaste a saisies vont de pair avec l’esthétique des cadrages et des lumières réalisées sans aucun des artifices propres aux plateaux de cinéma. Le film est une œuvre dont l’esthétique ne peut que ravir tous les sens.

Mais le réalisateur est aussi cinéaste à part entière, et le son est un élément important de son film. En témoignent la prise de son, réalisée en direct sans aide matérielle excessive (le sous-titrage vient pallier parfois la faiblesse du son), et l’illustration musicale qui est bien plus qu’un simple supplément d’âme.
Hervé Rakotofiringa, musicien des films d’Olivier Nakache & Eric Toledano, a réalisé la bande-son avec beaucoup de soin et ses morceaux de piano sont un vrai régal.
Claudius Jomard s’en est allé il y a quelques mois, après avoir vu à deux reprises le film « Là où le temps s’est arrêté ». Après avoir vendu ses deux vaches et avant de quitter définitivement sa ferme, ce paysan attachant est revenu sur son unique lieu de vie.


Portrait unique d'un vieux paysan exemplaire, ode à la nature et à l'environnement.

Un magnifique hommage à la ruralité. Un ascenseur émotionnel à voir et à revoir. Un film qui amène à beaucoup réfléchir sur le temps qui passe, le sens de la vie, le respect de notre environnement. Le tout accompagné d'une merveilleuse bande musicale. Tout est parfait et aboutit à une heure et demie de pur plaisir. Merci.