Palestine48_2.jpg

Vendredi 2 décembre 2022

Palestine48.jpg
noir_progressif.png

PALESTINE 48

Documentaire de François-Xavier GILLES

France, 2022, 1h33 - VOST

 

Palestine 48, film documentaire qui retourne sur les traces de villages détruits par l'armée sioniste d'Israël.

Au cours d'un séjour de trois mois, éclairés par un chercheur palestinien et un historien israélien, nous avons recueilli les témoignages des descendants de ces villages. Un rappel historique des évènements depuis le milieu du 19ème siècle permet de mieux comprendre La Nakba qui n'en finit pas…

 

Palestine 48, expression utilisée par les Palestiniens pour parler d'Israël et de cette région où ils vivaient avant le partage de la Palestine et d'où ils ont été chassés.

En 1948, plus de 600 villages palestiniens sont détruits par les milices sionistes puis par l'armée israélienne.

 

Le partage de la Palestine, et la Nakba qui s'y attache, ne peuvent se comprendre sans un rappel historique des événements du milieu du 19ème siècle jusqu'aux années 1948-49.

Le film-documentaire, Palestine 48, commence donc par retracer ces événements à partir des écrits de l’historien Palestinien renommé Walid Khalidi, dont les travaux sont peu connus du monde occidental.

Palestine 48 présente ensuite plusieurs lieux d'anciens villages Palestiniens camouflés en pinèdes, en parcours de santé, ou laissés en ruines; certains sur lesquels un kibboutz, un club de vacances ou un hôpital psychiatrique a été construit.

Pour chacun de ces lieux, des Palestiniens nous parlent de ce qu'ils ont vécu enfants ou de ce que leurs parents leur ont raconté.

Umar al-Ghubari, chercheur Palestinien, nous guide dans ce voyage. Ilan Pappé, nouvel historien israélien, relate l'histoire de Tantoura.

Retour.png