debout les femmes 2.jpg

A PARTIR DU 9 MARS 2022

Debout les femmes_affiche.webp
noir_progressif.png
Retour.png

DEBOUT LES FEMMES

Documentaire de  François RUFFIN & Gilles  PERRET

France, sortie le 13/10/2021, 1h25

 

"Mais qui m’a mis cette tête de con ? " Ce n'est pas le grand amour entre le député En Marche ! Bruno Bonnell et l’insoumis François Ruffin. Et pourtant...

C'est parti pour le premier "road-movie parlementaire" à la rencontre des femmes qui s’occupent de nos enfants, nos malades, nos personnes âgées. Ensemble, avec ces invisibles du soin et du lien, ils vont traverser confinement et couvre-feu, partager rires et larmes, colère et espoir. Ensemble, ils vont se bagarrer, des plateaux télés à la tribune de l’Hémicycle, pour que ces travailleuses soient enfin reconnues, dans leur statut, dans leurs revenus.

Et s’il le faut, ils réinventeront l’Assemblée…

Tout commence par une collaboration improbable : celle de François Ruffin, député de La France insoumise, et Bruno Bonnell, de LREM. Tous deux désignés pour décrire le sort des femmes invisibles qui s’occupent, en France, des populations fragiles que sont les malades et les personnes âgées.

Comme Ruffin tient (en partie) la caméra, le parti pris de la réalisation lui est immédiatement favorable. Mais, peu à peu, une forme de complicité s’installe entre les deux ennemis, qui découvrent l’ampleur de l’injustice économique et sociale dont sont victimes ces ouvrières de la solidarité humaine.

Leurs poignants portraits mettent en lumière la précarité de leur statut et un dévouement insuffisamment reconnu. Un film militant pour tenter de réparer une des flagrantes injustices de notre pays.

 

Tout l’enjeu du documentaire a été de rendre à ces femmes leur côté extraordinaire alors que ce sont des personnes que l’on regarde comme étant des gens ordinaires (et qui se diraient sans doute elles-mêmes "sans histoire"). "Tout homme, toute femme, est pour moi un mystère : qu’est-ce qui les tient, ? Il faut réussir à les faire accoucher de ça, le donner à voir, à sentir", explique François Ruffin.
Gilles Perret poursuit : "Un mouvement du film, c’est leur accession à la parole. Au début, François la porte pour elles dans l’hémicycle, sans qu’on ne les voie, sans qu’on ne les entende. Lors de notre première rencontre, certaines cachent même leur visage. Mais au fil des séquences, elles s’imposent au premier plan, jusqu’à faire résonner leurs mots, leurs colères, leurs espoirs, dans l’Assemblée."

 

Sans militantisme idéologique ni discours sociologique ou technocrate, évitant ainsi les sigles qui cloisonnent et rendent invisibles les métiers du lien, essentiels mais déconsidérés, Debout les femmes ! aborde la question sociale avec sincérité et humanisme. Les Fiches du Cinéma

 

Ruffin évite d’en faire des caisses, il laisse la parole à ses interlocutrices, donne toute la place à leur travail, troque le pathos contre des chansons de Bourvil, mais ne se prive pas d’un coup de gueule salutaire face à l’hypocrisie des mécanismes du débat parlementaire. Positif

 

Député de la Somme, François Ruffin est aussi un cinéaste engagé. Son troisième opus cosigné avec Gilles Perret, donne la parole aux femmes qui gardent nos enfants, nos aïeuls et nos malades. Sympathique et bienvenu. Bande à Part


Un beau film touchant, incarné, féministe et souvent drôle. L’Humanité